À la rencontre des habitants :

de nombreuses idées pour les fresques

 

L’équipe de « Parade, Balade et Distorsion » a rencontré les habitants au Centre Socio Culturel de Rezé Château. Pour nourrir les fresques, de nombreuses idées ont été proposées.

« Est-ce que depuis tout petits vous adorez la peinture ? » C’est la question posée par un enfant à Ador et Sémor, mercredi 31 mai, lors d’une rencontre avec l’équipe de « Parade, Balade et Distorsion » au Centre Socio Culturel de Rezé Château. La réponse est oui, bien sûr !

C’est ce qu’ont répondu les deux artistes à la cinquantaine de participants, petits et grands, venus pour l’occasion. Un moment pour parler des deux fresques à venir en juin (2 allée Théophile Gautier et 24 avenue de Bretagne), pour échanger et faire des propositions afin de nourrir les peintures.

Des idées en tous genres ont ainsi fusé comme « Harry potter et son école », « les jeux vidéo » et super Mario, « des voitures volantes » et « un vaisseau spatial », « un banquet », « des jardins », « un arc en ciel », le parc et l’immeuble de 10 étages de Rezé Château…

Le château de Monti

Parmi les autres propositions : « des immeubles bizarroïdes qui se mélangent avec des arbres, qui représenteraient le château disparu ». Ou encore : « un pingouin qui mange une banane !» et « un bus avec des monstres et des êtres humains, mais tout se passe bien !».

Le château disparu de Rezé n’a pas été oublié : « il faudrait l’intégrer avec plein de forêts autour », suggère une dame, qui précise : « c’était le château de Monti. Après la guerre, il a été détruit pour construire des immeubles, pour loger les gens. Le premier bâtiment du château construit date de 1951 ».

Des lieux emblématiques

D’autres lieux emblématiques du quartier ont également été évoqués : la place François Mitterrand (« lieu de rassemblement »), le tram inauguré en 1986 (« c’est important »), le square rigolo, la Barakason, l’école de musique, le Centre Socio Culturel (« le cœur du quartier »), le jet d’eau, la Soufflerie…

Enfin, les thèmes du sport, de la mixité et du vivre-ensemble ont été abordés, avant une initiation au graff, proposée par Ador et Sémor, pour conclure cette rencontre. Prochain rendez-vous le 7 juin, de 15 h à 19 h, au Centre de l’ARPEJ, allée de Touraine.

Image module
div#stuning-header .dfd-stuning-header-bg-container {background-image: url(http://paradebaladeetdistorsion.com/wp-content/uploads/2017/04/dessin-PBD-site.png);background-color: #ffffff;background-size: contain;background-position: center center;background-attachment: scroll;background-repeat: no-repeat;}#stuning-header div.page-title-inner {min-height: 550px;}