Marie-Josée Briand, bénévole au CSC :

«  j’ai hâte que ça commence ! »

 

Bénévole au Centre Socio Culturel de Rezé Château depuis 2004, Marie-Josée Briand s’intéresse de près à « Parade, Balade et Distorsion ». Impatiente, elle a hâte de voir les fresques !

Marie-Josée Briand est une fidèle du Centre Socio Culturel de Rezé Château. Bénévole depuis 2004, elle y anime un atelier d’arts plastiques, chaque mercredi, avec 10 adultes.

« Je suis devenue bénévole lorsque je suis arrivée de Paris. J’étais cadre de santé, je manageai une équipe. En arrivant à Rezé, je me suis retrouvée toute seule. J’avais besoin de voir du monde, je suis venue au Centre Socio Culturel. Ça me plaît bien !», résume t-elle.

A Rezé, elle retrouve sa maman, qui vit là depuis 1961. «Maintenant elle est en maison de retraite mais avant, elle était dans le premier appartement d’un HLM qui a été construit à la place de l’ancien château. » 

Dans le quartier, qu’elle connaît bien, y compris d’un point de vue historique, Marie-Josée s’est installée rue du Lieutenant Monti, du nom de l’ancien château de Rezé. « J’ai déménagé plusieurs fois et j’ai fini par acheter un appartement. Mais je pense que je ne vais pas y rester. Je fais beaucoup de choses, notamment de la peinture et du bricolage. J’ai fait de petites expositions dans le quartier. J’ai beaucoup de matériel et je cherche un atelier », raconte t-elle.

« Ce que représente Rezé »

Son goût pour les arts plastiques l’a aussi conduite à participer à une session de collages sur des immeubles de Rezé, avec l’artiste Philippe Chevrinais. « C’était très intéressant », note t-elle. Le projet « Parade, Balade et Distorsion » lui plaît bien aussi : « j’ai vu les flyers, et comme je suis très curieuse, j’ai eu envie de venir à la rencontre proposée avec l’équipe. »

Une rencontre qui a été l’occasion de faire des propositions pour nourrir les fresques à venir. «J’ai vraiment envie d’y voir ce que représente Rezé : des immeubles avec des forêts, et tout ce qui concerne le château. »

En attendant, Marie-Josée ne cache pas son impatience : « j’ai hâte que ça commence et de voir ce que ça donne ! ». Réponse sur les murs des immeubles, entre le 19 et le 30 juin !

Image module
div#stuning-header .dfd-stuning-header-bg-container {background-image: url(http://paradebaladeetdistorsion.com/wp-content/uploads/2017/04/dessin-PBD-site.png);background-color: #ffffff;background-size: contain;background-position: center center;background-attachment: scroll;background-repeat: no-repeat;}#stuning-header div.page-title-inner {min-height: 550px;}