Au Centre de l’ARPEJ : « On est venus pour regarder »

 

Ador et Sémor, et l’équipe de « Parade, Balade et Distorsion », ont rencontré les habitants de Rezé Château, lors d’un deuxième rendez-vous proposé le mercredi 7 juin au Centre de l’ARPEJ, allée de Touraine. La réalisation de la fresque commence lundi 19 Juin au 2 allée Théophile Gautier, sur un immeuble appartenant à Habitat 44 ainsi qu’au 24 avenue de Bretagne sur un bâtiment propriété de la Nantaise d’Habitations (LNH).

Une quarantaine de personnes étaient présentes autour des artistes, qui ont parlé du projet et des fresques à venir. Une initiation au graff a également été proposée aux enfants, tandis que certains se sont amusés à dessiner à partir des oeuvres d’Ador et Sémor.

Dans le même temps, les deux artistes ont répondu aux nombreuses questions des enfants de la radio associative « Tonic Web Radio ». Exemples : « comment trouvez-vous votre inspiration pour faire des dessins ? », « est ce que vous graffez toujours sur des murs ? », « qu’est ce que vous faites comme personnages ? »… Une interview rigolote à réécouter sur Tonic Web Radio.

La main à la pâte

Parmi le public, Manu et Alvin, deux jeunes  habitants de Rezé, ont participé activement à la rencontre et proposé leurs idées en dessinant. « J’ai reçu une lettre dans ma boîte aux lettres, j’habite au quartier, et du coup je suis venu », explique Alvin. « Moi je me suis fait embrigader », sourit Manu, invité à découvrir le projet « Parade, Balade et Distorsion ».

« Ça nous intéressait de voir comment c’était. On nous a proposé de donner des idées pour la fresque, donc c’est intéressant. On a voulu mettre la main à la pâte », ajoute t-il. Alvin lui, attend la suite : «On verra ce que ça va donner à la fin. On a dessiné deux-trois trucs mais ce n’est pas exceptionnel, c’est pour rajouter notre touche. On est venus comme ça, pour regarder, on ne s’attendait pas trop à ce qu’on allait faire. »

Manu a improvisé aussi : «je ne suis pas venu dans l’idée d’être ultra inspiré avant, je n’avais pas préparé du tout. » Et de conclure : « Je pense que c’était important aussi qu’il y ait des gens un peu plus grands pour les enfants, pour les booster aussi, et même pour les artistes, pour que ce soit plus intéressant et qu’ils ressentent une sorte d’apport généralisé. »

Image module
div#stuning-header .dfd-stuning-header-bg-container {background-image: url(http://paradebaladeetdistorsion.com/wp-content/uploads/2017/04/dessin-PBD-site.png);background-color: #ffffff;background-size: contain;background-position: center center;background-attachment: scroll;background-repeat: no-repeat;}#stuning-header div.page-title-inner {min-height: 550px;}