Habitat 44 : le directeur de l’agence de Rezé à la rencontre de quatre collégiens

 

Le directeur de l’agence Habitat 44 à Rezé a rencontré quatre jeunes du collège Allende. L’occasion de parler de son métier et du projet, pour lequel le bailleur social prête un mur.

Quatre jeunes du collège Allende sont accueillis du 19 au 23 juin par l’Agence Départementale de la Prévention Spécialisée (ADPS). Un stage qui leur permet de participer à « Parade, Balade et Distorsion », de monter et démonter le chantier chaque jour, d’interviewer Ador et Sémor mais aussi de rencontrer des professionnels, partenaires du projet.
Le lundi 19, Christophe Lefebvre, directeur de l’agence de Rezé d’Habitat 44 depuis quatre ans et demi, est ainsi venu parler de son métier aux jeunes, qui ne connaissent pas vraiment les bailleurs sociaux. Outre le siège, situé à Nantes, qui rassemble la direction et les services comptabilité, finances, informatique et construction, Habitat 44 dispose de cinq agences en Loire-Atlantique « Nous faisons de la gestion d’immeubles sur 141 communes du département. Cela représente environ 7800 logements. On loge à peu près 20 000 personnes. C’est énormément de monde », explique Christophe Lefebvre.

24h/24, 7 jours sur 7

Pour « être au plus près des habitants », une agence a ainsi été ouverte à Rezé, située allée du Lac de Grand-Lieu. « Il y a une quinzaine de salariés et plusieurs métiers : des chargés d’accueil, des conseillers « logement » (qui louent les logements) et des conseillers « proximité » qui s’occupent des immeubles et des bâtiments. Ils interviennent pour un problème d’électricité, une fuite d’eau, un conflit de voisinage… Ils règlent les problèmes, trouvent des solutions », ajoute le directeur de l’agence, qui travaille dans le logement social depuis 25 ans et qui aime son métier. « Quand on a commencé à travailler dans ce domaine, ça plaît ! ».
Disponible par téléphone « 24 heures sur 24, 7 jours sur 7 », Christophe Lefebvre peut être appelé la nuit, travaille de 8 h à 19h-20h (« j’ai des missions à faire, ça prend le temps que ça prend ») et n’a pas vraiment de journée type : « on ne fait pas forcément ce qui était prévu. Il y a des choses qui arrivent, ou des locataires qui viennent à l‘accueil pour un problème. Dans ce cas, on change nos plans ».

La première fresque de Rezé

Le directeur de l’agence de Rezé est également impliqué dans « Parade, Balade et Distorsion », projet pour lequel Habitat 44 met un mur à disposition, au 2 allée Théophile Gautier. « C’est la première fois qu’il y a une fresque dans le quartier. J’ai accepté le projet parce que dans mon métier, il y a aussi le fait de faire en sorte que les gens participent, sortent de chez eux, qu’ils se parlent, qu’ils vivent plus agréablement sur le quartier. Autour de la fresque, je voulais des animations, un temps pour se rencontrer », souligne t-il.
Plusieurs moments ont ainsi été proposés aux habitants, invités à participer à la création de la fresque en proposant leurs idées. Prochain rendez-vous : le samedi 1er juillet, pour l’inauguration, à l’occasion de la fête du quartier et de la semaine nationale des HLM.

Image module
div#stuning-header .dfd-stuning-header-bg-container {background-image: url(http://paradebaladeetdistorsion.com/wp-content/uploads/2017/04/dessin-PBD-site.png);background-color: #ffffff;background-size: contain;background-position: center center;background-attachment: scroll;background-repeat: no-repeat;}#stuning-header div.page-title-inner {min-height: 550px;}